Pas de fève dans cette galette grecque qui se mange le 1er janvier, fête d’Agios Vassilis, mais une pièce d’or (ou dorée) qui apportera le bonheur pour toute l’année à celui qui la trouvera...

 

vassilapita

 Réalisation : très facile
Préparation : 15 mn
Cuisson : 35 mn

La Table Monde

 

  • 200 g de beurre
  • 2 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 125 g d’amande en poudre
  • 2 cl de Cognac
  • 1 orange
  • 350 g de farine
  • 1/2 cuillère à c de levure
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 pièce de monnaie
  1. Préchauffer le four à 180°.
  2. Faire fondre le beurre à feu doux puis le laisser tiédir.
  3. Fouetter le sucre et les oeufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  4. Ajouter la poudre d’amande et fouetter.
  5. Zester l’orange puis la presser : ajouter à la préparation le zeste et le jus ainsi obtenus.
  6. Verser le Cognac, puis le beurre et fouetter à nouveau.
  7. Ajouter enfin la farine et la levure, bien mélanger puis verser dans un moule rond préalablement beurré et au fond duquel on aura déposé la pièce de monnaie.
  8. Enfourner environ 35 minutes (la point du couteau enfoncée dans la galette devra ressortir sèche)
  9. Laisser refroidir quelques minutes avant de démouler. Saupoudrer de sucre glace et servir tiède.

 

Dans certaines régions de Grèce, au lieu de sucre glace, on parsème d’amandes émondées hachées grossièrement.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé