Derniers articles

Vos 30 recettes préférées (Sucré)

Vos 30 recettes préférées (Salé)

Le petit pain tortue au froment, levain bio et noisettes d'Athalie

Aoû 07 2010

Ce petit pain façonné par notre petite marmitonne de 9 ans a été apporté au pique-nique du mois d'août à Bercy.
Le froment, les noisettes et le levain d'épeautre bio apportent une saveur particulière et font que ce pain convient aussi bien à un accompagnement salé que sucré.

 

Pain tortue, froment, levain bio d'épeautre et noisettes

Réalisation : facile
Pétrissage : 10 mn
Levée : 1 h 35
Cuisson : 25 mn


 

 

  • 250 g de farine de froment
  • 17,5 g de levain d’épeautre bio
  • 1 cuillère à café rase de sel
  • 15 cl d’eau
  • 40 g de noisettes
  • 2 clous de girofle (pour faire les yeux)
  1. Faire griller les noisettes à sec dans une poêle.
  2. Dans un saladier, mélanger la farine, le sel, le levain et incorporer l’eau petit à petit en pétrissant jusqu’à obtenir une pâte souple et homogène.
  3. Former une boule puis laisser lever couvert d’un torchon pendant environ 35 minutes.
  4. Ce temps écoulé, chasser l’air de la pâte en appuyant avec la paume de la main.
  5. Incorporer les noisettes et façonner la tortue en enfonçant bien les clous de girofle à la place des yeux.
  6. Mettre sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier cuisson et laisser lever pendant 1 heure.
  7. Préchauffer le four à 275° pendant 20 minutes avec une coupelle d’eau posée sur la sole du four.
  8. Verser un peu d’eau directement sur la sole juste avant d’enfourner.
  9. Cuire pendant 25 minutes à 230°.
  10. Laisser refroidir sur une grille.

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0

Liste des participants qui ont commenté cet article

  • C'est mignon comme tout! J'imagine que les enfant ont adoré les façonner? Bises:-)

  • Oui, ils ont bien aimé faire les boulangers le dimanche matin avant d'aller au pique-nique.<br />Mais personne n'a osé croquer ces petites bêtes.<br />Marie a ramené la Tortue chez elle et le serpent a disparu, je ne sais pas qui l'a pris...

La Communauté des gastronomes